Le Jardin

Suite à un hiver très doux et un printemps précoce, la floraison des iris est avancée de 3 semaines.

Nous vous invitons à venir dès maintenant découvrir et admirer notre collection unique qui compte environ 300 taxons !

Ne manquez pas ce feu d’artifice de couleurs !

iris 1iris 2iris 3iris 4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos prises par Elise Bourgeois (elise.bourgeois0@gmail.com)

 

To see this page in English, click here

Bernard Le Neindre - Bambous en Provence

En 2003, Bernard Le Neindre, passionné de jardin, décide de créer un jardin de bambous à Eyragues en Provence, avec comme objectif principal d’agir en faveur du développement durable. Depuis peu, une association Loi 1901 « Bambous en Provence » a été

mise en place pour aider au financement et à la gestion de cette bambousaie. Il en est le trésorier.

Pour la construction et le développement de ce jardin, Bernard Le Neindre bénéficie de l’expérience et des conseils techniques de Michel Bonfils, créateur du Jardin de Planbuisson en Dordogne.
Le jardin de Planbuisson situé sur la commune du Buisson-de-Cadouin présente sur 1.5 hectare la plus riche collection de graminées en Europe (260 variétés de bambous et 360 variétés d’autres graminées).
Le jardin de Planbuisson et le jardin en Provence ne sont pas mis en concurrence, bien au contraire ; les diverses expériences mises en place dans un des deux jardins enrichissent les connaissances et l’évolution de l’autre jardin.

Ouverture le samedi 19 avril 2014 à partir de 14h00
Le jardin est ouvert tout les samedis dimanches ainsi que les jours fériés jusqu’au 1er novembre de 14h00 à 19h00.
Les autres jours les visites se feront sur rendez-vous pour les groupes.

 

Bambous en Provence : un exemple de développement durable

Le jardin Bambous en Provence est installé sur 5,5 hectares. Ce jardin a été construit à partir d’anciens sujets de bambous prélevés sur un ancien terrain trop petit et complété par de nombreuses autres espèces. Cette plantation est donc encore jeune mais constitue un espace au devenir très prometteur, grâce à la croissance remarquable des plantes sur un terrain de qualité, naturellement irrigué et sous un climat exceptionnellement favorable, permettant ainsi d’expérimenter de nouvelles espèces subtropicales. Des nids d’oiseaux ont été installés ainsi que des nids de hérissons afin de rendre ce lieu le plus naturel possible.

Ce jardin a été conçu pour être une illustration vivante des options essentielles de développement durable, c’est à dire la prise en compte de la terre (protection contre les agressions chimiques, régénération des terres appauvries ou dégradées, reconstitution de l’humus..), de l’air (réduction des pollutions, régénération de l’air pollué,…), de l’énergie solaire (préparer la raréfaction des sources d’énergies) et de l’eau (éviter le gaspillage, les consommations excessives et la pollution). L’un des objectifs concernant l’eau par exemple est qu’entre 4 et 10 ans les végétaux deviennent autonomes en allant chercher l’eau à 2 m de profondeur et ne soient donc plus irrigués ou très peu pendant les périodes estivales.

Enrichissement botanique

Dans un futur proche, Bernard Le Neindre souhaite continuer à développer ce jardin, par l’approche de nouvelle plantes. Pour cela, il bénéficie de l’aide de son ami, Michel Bonfils, et de l’aide de pépiniéristes collectionneurs tels que Jos Van Der Palen, spécialiste des bambous ; ce dernier voyage régulièrement à travers le monde pour rapporter de nouvelles espèces de bambous.
Bernard Le Neindre bénéficie du maillage de relations qu’il a su tisser au fur et à mesure des visites de jardins en Hollande, en Belgique, en Italie. Il fait également parti de l’Association Européenne du Bambou (AEB). Cette association organise régulièrement des visites de plantations de bambous à travers la France et l’Europe, ainsi que des réunions.

Une démarche pédagogique…

Les activités pédagogiques en direction des jeunes, des écoles primaires, des centres aérés ainsi que d’autres associations auront pour principal objectif de sensibiliser sur la nature et les êtres vivants, notamment les bambous, les oiseaux et les insectes.
Bernard Le Neindre veut créer des activités ludiques mais avant tout éducatives. Les visites du jardin pourraient se prolonger dans le cadre d’un atelier « création » d’objets et d’instruments en bambous, comme des sifflets, des xylophones et une infinité d’autres instruments. .

Il a également mis en place un verger composé d’une centaine de variétés d’arbres fruitiers aux qualités gustatives sortant des sentiers battus. Ce jardin sera donc un lieu où les enfants pourront découvrir la faune et la flore.
Grâce aux participations financières de GRTgaz et du Conseil Général des Bouches du Rhône, toutes les activités pédagogiques seront gratuites pour les écoles.

… Et citoyenne

Bernard Le Neindre souhaite s’inscrire dans une véritable démarche citoyenne. Il veut que cette bambousaie devienne un lieu de rencontres et d’échanges mais aussi un lieu où le public pourra se poser et se retrouver. A long terme, qu’il soit un lieu pour se ressourcer et le symbole de la convivialité.
Le parc se veut un lieu d’ouverture pour diverses associations culturelles, artistiques et éducatives , et doté d’une dimension locale pour faire connaître aux Provençaux la culture du bambou et le faire aimer. Bernard Le Neindre souhaite développer entre autres toutes activités gravitant autour du bambou comme par exemple des expositions de peintures, de sculptures, d’objets en bambous, des concerts avec des instruments en bambous etc.

Remerciements

Bernard Le Neindre tient à remercier le Conseil Général des Bouches du Rhône pour sa subvention et tout particulièrement l’entreprise GRTgaz, dont il a été l’employé pendant 30 ans, pour son partenariat qui a permis de mettre en place l’infrastructure du jardin et sans lequel l’ouverture n’aurait pu être programmée pour le printemps 2012.
En remerciement, l’entrée au jardin Bambous en Provence est gratuite pour tous les agents de l’entreprise GRTgaz.
Les parcours pédagogiques seront gratuits pour les écoles sur réservation.
N’oublions pas Les Bambous de Planbuisson qui ont permis la concrétisation de ce rêve.

Conseil Général des Bouches-du-RhôneGRT gazBambous de PlanbuissonCommune d'Eyragues en Provence

Creation Lambert : Pack Web Lowcost